Une envie de me replonger dans un lointain XIX siècle...

On est Dimanche. C'est enfin le jour tant attendu : en ce jour de Dieu, on sort sa belle toilette. Avant, on vérifie qu'il ne faut pas repriser quelques petits trous laissé par l'usage du temps. On ne néglige aucune mèche de cheveux pour un chignon bien soigné. On est fin prête, on est belle, pimpante et fraiche. C'est l'heure de sortir, tout le monde nous attend déjà. Juste le temps d'attraper son petit porte monnaie, petit trésor acheté après des semaines de précieuses économies. On traine en chemin, discute. Tient! C'est la boutique du père Margot. On ne peut s'empêcher d'y faire une petite escale : gommes, guimauves, sucres d'orge, réglisses, autant de sucreries à cacher dans son porte monnaie. Et plus loin encore, la boutique de Mlle Violette : rubans de satin, gants de dentelles, broches finement ciselées... Quel enchantement... Mais vite, vite, la messe va commencer, on repassera plus tard

Mlle_endimanch_e

Un clic pour agrandir

Une fois encore, un anniversaire, l'envie de faire plaisir, m'a permis de ressortir ma machine à coudre. Elle aime le mélange entre turquoise et marron. Je lui avais déjà fait ça, alors j'ai voulu assortir. Je crois que ça lui a plus, n'est-ce pas Claire!